1 018 446 visites
dont 1
aujourd'hui
Mardi 16 Juillet  Nte Dame Mt Carmel 1 connecté 0 pages vues
Présentation
Carte des antennes
Agenda
Adhésion papier 2019
Adhésion en ligne 2019
Adhérents sur le net
Recherche de relevés de mariages
Catalogue
Articles et études
Partis au Canada
Recherche parmi les listes patronymiques
Envoyer votre liste
Codes INSEE et postaux dans l'Yonne
Adresses utiles
Les mairies
Cercles Bourguignons
Sommaire
1996
1997
1998
1999
GenYonne :
présentation
FAQ GenYonne
Lire les archives
Téléchargements
Mettre une bannière SGY sur son site
Mail webmaster
Mail SGY

Quelques actes de décès à Pourrain

par Pierre Le Clercq

 

Lorsque l'on cherche un acte bien particulier, perdu au sein de plusieurs registres paroissiaux, on a peu de chance de le découvrir si on n'inscrit pas cette recherche dans le cadre d'un projet beaucoup plus vaste. En 1997, à la fin du mois de novembre, j'avais entrepris de consulter les vieux registres de Pourrain, aux Archives départementales de l'Yonne, à Auxerre, pour relever les quelques actes de décès qui manquaient depuis des années à mon arbre généalogique. De peur que la lassitude n'altérât finalement ma vigilance, j'ai pensé que je ne devais surtout pas restreindre mes recherches aux quelques actes qui m'intéressaient plus particulièrement, mais qu'au contraire je devais m'attacher à lire dans le détail tous les actes de décès, ou presque, afin de relever la teneur de tous ceux qui excitaient ma curiosité. C'était le meilleur moyen, pour moi, de ne pas manquer les quelques actes concernant mes aïeux. Voici donc ce que j'ai pu relever l'année dernière à Auxerre, en dehors de mes travaux sur ma propre famille.

La centenaire de Pourrain :

" Le quatorzième jour du mois de septembre mil six cent quatre-vingt-et-huit, a été inhumée dans le cimetière de la paroisse de Pourrain, par moi curé soussigné, Barbe Ragon, veuve de Pierre Rapin, âgée de cent-trois ans, ladite inhumation faite en présence d'Edme Ragon, son neveu, et de Jean Berry, aussi son neveu, lesquels ont dit et déclaré ne savoir signer, de ce faire interpellés. "

[Archives départementales de l'Yonne, microfilm 5 Mi 679, 14 septembre 1688]

Le soldat de l'Orléanais :

" Le premier octobre mil sept cent quatre, est décédé, muni de tous les sacrements, et inhumé dans le cimetière de ce lieu, Etienne Perche, revenant de l'armée, se disant natif à deux lieues d'Orléans, âgé de 24 ans ou environ, laquelle inhumation faite en présence de Jean Girard, Claude Horry et autres, qui ont déclaré ne savoir signer, de ce requis. "

[Archives départementales de l'Yonne, microfilm 5 Mi 679, 1er octobre 1704]

Le mendiant de Saint-Sauveur :

" L'an mil sept cent soixante-deux, le trente octobre, a été inhumé dans le cimetière de cette paroisse un pauvre mendiant qui a dit être de la paroisse de Saint-Sauveur, mais dont on n'a su dire le nom, qui paraissait âgé d'environ trente ans et avait les cheveux châtains. L'inhumation faite le jour d'après son décès, en présence de François Bougault, sonneur, qui a déclaré ne savoir signer, et d'Edme Robin, aussi sonneur de cette paroisse, qui a signé. "

[Archives départementales de l'Yonne, microfilm 5 Mi 680, 30 octobre 1762]

Le mendiant de Charentenay :

" L'an mil sept cent soixante-cinq, le neuf janvier, a été inhumé dans le cimetière de cette paroisse un pauvre mendiant estropié d'une main, âgé d'environ cinquante-deux ans, lequel a dit être de Charentenay et dont on ignore le nom, décédé d'hier, l'inhumation faite en présence de François Bougault et d'Edme Durville, laboureurs, tous de cette paroisse, qui ont déclaré ne savoir signer. "

[Archives départementales de l'Yonne, microfilm 5 Mi 680, 9 janvier 1765]

Le soldat d'Auxerre :

" L'an mil sept cent soixante-douze, le trois juin, a été inhumé dans le cimetière Jacques Berson, soldat réformé du régiment de Flandres, natif d'Auxerre, décédé d'hier dans cette paroisse, âgé d'environ vingt-et-un ans. L'inhumation faite en présence de Sébastien Rapin, manœuvre, et de François Bougault, sonneur de cette paroisse, l'un et l'autre de cette paroisse, qui ont déclaré ne savoir signer. "

[Archives départementales de l'Yonne, microfilm 5 Mi 680, 3 juin 1772]

Le soldat de Pourrain :

" L'an mil sept cent soixante-quinze, le vingt septembre, a été inhumé dans le cimetière Léger Berry, décédé d'hier, âgé d'environ douze ans, fils de loup, défunt, vivant soldat dans le régiment de Champagne, l'inhumation faite en présence de Jean Berry, vigneron, son grand-père, et de Jean-Baptiste Ragon, son oncle, qui a déclaré ne savoir signer, l'un et l'autre de cette paroisse. Le grand-père a signé. "

[Archives départementales de l'Yonne, microfilm 5 Mi 680, 20 septembre 1775]

La marchande de Lorraine :

" L'an mil sept cent quatre-vingt, le neuf mai, a été inhumée Thérèse Jacob, marchande de Lorraine, décédée d'hier dans cette paroisse, âgée d'environ dix-huit ans, l'inhumation faite en présence de François Thouvenot, aussi marchand, son frère de mère et non de père, et de Jean-Baptiste Lhérisson, recteur des écoles, qui ont signé. "

[Archives départementales de l'Yonne, microfilm 5 Mi 680, 9 mai 1780]

La vieille dame du Périgord :

" Cejourd'hui, vingt-trois août mil sept cent quatre-vingt-six, a été inhumée au cimetière de cette paroisse, par nous soussigné, demoiselle Marie Oudable, décédée d'hier après avoir été munie de tous les sacrements de l'église, âgée de quatre-vingt-huit ans, native de Montpon en Périgord, habitant au bourg de cette paroisse depuis plusieurs années. Ont été présents à sa sépulture le sieur François Germain Le Roux de Larmanne, bourgeois, Loup Munier, sonneur, et plusieurs autres de cette paroisse, qui ont déclaré ne savoir signer, à la réserve du soussigné. " (signature de : Le Roux de Larmanne).

[Archives départementales de l'Yonne, microfilm 5 Mi 680, 23 août 1786]

Le maçon du Limousin :

Je n'ai pas effectué de transcription intégrale de cet acte de décès, comme dans les cas précédents. J'ai toutefois noté que le 24 novembre 1770, à Pourrain, est trépassé un maçon de 50 ans nommé Gilbert Bal, originaire de la paroisse de Saint-Sylvain dans l'ancien diocèse de Limoges, dont la dépouille mortelle a été inhumée le lendemain dans le cimetière paroissial dudit Pourrain, en présence de François Faure, neveu du défunt, lui aussi maçon et natif de ladite localité de Saint-Sylvain.

[Archives départementales de l'Yonne, microfilm 5 Mi 680, 24 novembre 1770]

La sœur de Joseph Fourier :

En 1988, dans le fascicule n°5 des Cahiers généalogiques de l'Yonne, j'ai publié un article intitulé "La famille Fourier d'Auxerre", dans lequel j'ai passé en revue, entre autres, tous les frères et sœurs du célèbre mathématicien auxerrois Joseph Fourier. A propos de l'une des sœurs, j'ai rédigé la notice suivante :

" Suzanne Germaine Fourier. Née et baptisée le 22 avril 1762 en la paroisse Saint-Regnobert d'Auxerre, elle était la sœur jumelle de la précédente [Marie-Jeanne Fourier]. Son parrain fut son demi-frère Etienne Joseph Fourier, âgé alors de 9 ans. Elle mourut peut-être en nourrice en dehors d'Auxerre : elle ne fut pas mentionnée, en tout cas, parmi les six héritiers de son père dans l'inventaire du 9 avril 1778. "

C'est en consultant les registres paroissiaux de Pourrain que j'ai enfin trouvé l'acte de décès de cette jeune enfant, inscrite sous les prénoms inversés de Germaine Suzanne. Comme je l'avais pressenti, la jeune fille avait été placée en nourrice, à Pourrain, ceci chez un laboureur nommé Antoine Terrain, époux de Brigide Jeannin. Elle est morte audit lieu de Pourrain le 24 juillet 1762, âgée de trois mois, et son corps a été enseveli le lendemain dans le cimetière de ladite localité.

[Archives départementales de l'Yonne, microfilm 5 Mi 680, 24 juillet 1762]

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Copyright © SGY 1998, 2019
Société Généalogique de l'Yonne - 27/4 place Corot - 89000 AUXERRE - FRANCE / Tél.: 33 (0)3 86 46 90 60
Webmaster : Cédric L. e-mail